Skip to content
Quartier latin : Aux Pays-Bas, la sélection à l’entrée des études de médecine se fait par tirage au sort. Vrai ou faux ?
16-01-2014
Facebook!  Partager sur Twitter

 amsz_copy.jpg

  • Réponse : vrai
  
  • Jusqu’en 1999, l’accès aux neuf facultés de médecine hollandaises se faisait exclusivement par tirage au sort.
 
  • A l’issue de leurs études secondaires, les lycéens se voient attribuer un niveau A, B, C, etc, par ordre décroissant,  selon leurs performances scolaires.
 
  • Le principe du tirage au sort est de désigner aléatoirement pour engager leurs études de médecine par exemple  70% des « A level », 50% des « B level », 35% des « C Level ».
 
  • A partir de 1999, certaines facultés de médecine ont également recruté en parallèle des étudiants sur titres et entretiens.
 
  • Mais elles en reviennent après avoir constaté qu’ils ne se révèlent pas meilleurs que leurs camarades tirés au sort.
 
  • Aujourd’hui, la sélection se fait donc très majoritairement par loterie !
 
  • Beaucoup moins cher que des examens, et apparemment aussi efficace du point de vue de l’intérêt général.
 
  • Inégalitaire, arbitraire, voire révoltant, dira-t-on.
 
  • Sans doute, mais la question est plus complexe qu’il ne semble : notre sélection à la française qui laisse sur le carreau la majorité des candidats, déprimés après deux années de stress et de bachotage, est-elle donc si juste ?

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

Diagonales

De l'influence des arachnides sur la volonté politique

Prétendant au trône d'Ecosse, Robert Bruce (1274-1329) est battu à six reprises par les Anglais. En 1306, réfugié dans une grotte, il observe une araignée en train d'essayer, sans succès, de tisser sa toile. Après six échecs, celle-ci tente un septième essai : c'est le bon. Robert Bruce se dit que ce que l [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES