Skip to content
Quand on aime, on ne compte pas : La Police nationale réunit 6% des fonctionnaires de l’Etat. Mais quelle proportion des sanctions disciplinaires de la fonction publique ?
15-09-2014
Facebook!  Partager sur Twitter
occurrence.jpg
 

 plx.jpg

 

« Police nationale ». Rattaché au ministère de l’Intérieur, le personnel actif de la Police nationale réunit 6% des fonctionnaires de l’Etat. Mais quelle proportion des sanctions disciplinaires de la fonction publique lui revient ?

 

 

  • Réponse : 50%
 
  • L’effectif du personnel actif, c’est-à-dire non exclusivement administratif, de la Police nationale s’élève à environ 120 000 agents, soit 6% des quelque 2 millions de fonctionnaires de l’Etat (hors fonctionnaires hospitaliers, territoriaux et contractuels).
 
  • Chaque année, environ 2 800 sanctions disciplinaires sont prononcées contre les agents actifs de la Police nationale.
 
  • Les mesures les plus graves – mises à la retraite d’office et révocations – constituent 6% des sanctions.
 
  • Les sanctions disciplinaires des agents actifs de la Police nationales représentent 50% du nombre total des mesures disciplinaires touchant les fonctionnaires de l’Etat.
 
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  

CAPTCHA actualiser

Veuillez saisir les chiffres de l'image.

 

Diagonales

Eructations

— Eructer, je n'entends point cela, dit Sancho. — Eructer, Sancho, reprit don Quichotte, veut dire roter, ce qui est un des plus vilains mots de notre langue, quoique très significatif. Il paraît que l'un des traits communs aux antimodernes est l'éructation. En littérature bien sûr ! Jean-Jac [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES