Skip to content
Quand on aime, on ne compte pas : « 5 514,68 euros ». C’est l’allocation mensuelle accordée à un député battu pendant les six premiers mois. Combien en ont profité en 2007 ?
17-12-2011
Facebook!  Partager sur Twitter
occurrence.jpg
 
 assembz.jpg
 

« 5 514,68 euros ». C’est l’allocation mensuelle accordée à un député battu aux élections sans emploi pendant les six premiers mois suivant sa défaite. Combien d’anciens députés en ont profité en 2007 ?

  • Réponse : 30
 
  • A la façon des indemnités de chômage dont bénéficient les salariés, les députés battus aux élections législatives qui se retrouvent sans emploi ont droit à une allocation dégressive pendant trois ans.
 
  • Au cours du premier semestre, celle-ci s’élève à 5 514,68 euros par mois, soit le montant de l’indemnité parlementaire.
 
  • Elle décroît au cours des semestres suivants, pour atteindre 1 102,94 euros mensuels au 6ème semestre.
 
  • L’allocation est différentielle : en sont déduits tous les revenus que peut percevoir l’ancien député (mandats locaux, revenus du patrimoine, etc.).
 
  • Au lendemain des élections législatives de 2007, une trentaine d’anciens députés ont bénéficié de cette allocation.
 
  • Deux ans après, ils n’étaient plus que quatre dans cette situation.
 
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  

CAPTCHA actualiser

Veuillez saisir les chiffres de l'image.

 

Diagonales

Eructations

— Eructer, je n'entends point cela, dit Sancho. — Eructer, Sancho, reprit don Quichotte, veut dire roter, ce qui est un des plus vilains mots de notre langue, quoique très significatif. Il paraît que l'un des traits communs aux antimodernes est l'éructation. En littérature bien sûr ! Jean-Jac [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES