Skip to content
Littérature & Entreprise : Seules deux comédies des grands auteurs du XVIIème siècle ne se terminent pas par un mariage. Lesquelles ?
20-01-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

 

com.jpg

 

  • Réponse : Le Misanthrope, de Molière, et La Place Royale, ou L'amoureux extravagant, de Corneille.

  • Les autres comédies s'achèvent toutes sur un mariage.

  • Et Sacha Guitry de dire : Une comédie qui se termine par un mariage, c'en est une autre qui commence - ou bien, un drame.

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES

Diagonales

Qu'est-ce que la notoriété ?

Il ne suffit pas d'avoir vu naître l'auteur du Roman de la Rose, passer Villon et Ingres, ou de figurer cinquante fois dans l'oeuvre de Simenon, pour avoir droit de cité dans Word. Quand on soumet Meung, une ville du Loiret, au correcteur d'orthographe du célèbre logiciel de traitement de texte, le mot n'est pas reconnu et il est propos&eacu [ ... ]