Skip to content
Littérature & Entreprise : Seules deux comédies des grands auteurs du XVIIème siècle ne se terminent pas par un mariage. Lesquelles ?
20-01-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

 

com.jpg

 

  • Réponse : Le Misanthrope, de Molière, et La Place Royale, ou L'amoureux extravagant, de Corneille.

  • Les autres comédies s'achèvent toutes sur un mariage.

  • Et Sacha Guitry de dire : Une comédie qui se termine par un mariage, c'en est une autre qui commence - ou bien, un drame.

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES