Skip to content
Les mots pour le dire : « T’as pris ton carnet de chèques ? » A l’heure de la carte de crédit, l’expression est surprenante. On l’utilise pourtant volontiers dans l’entreprise. Mais quand ?
29-09-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

avec

logotmc

  carnez.jpg

  • Cela arrive dans les réunions sponsorisées.
 
  • On invite un fournisseur partenaire, d’abord parce qu’il paye le buffet, ensuite parce qu’il apporte des goodies, enfin seulement pour qu’il prenne la parole.
 
  • Et pour prendre soi-même de la hauteur, on propose un sujet du genre : La marché à l’horizon 2020 ou mieux Notre écosystème et le développement durable.
 
  • Temps imparti : 20’.
 
  • Cela commence souvent assez bien : quelques chiffres, des citations, on voit que l’orateur s’est donné du mal.
 
  • Mais après un quart d’heure, l’envie devient trop forte : la prospective cède l’écran au catalogue.
 
  • Voilà que défile l’ensemble de la gamme, avec les spécifications, voire les prix.
 
  • On se rapproche de la demi-heure, on la dépasse.
 
  • Rumeur dans la salle, mais que faire : c’est le sponsor.
 
  • Alors on dit à son voisin : « Il passe prendre les commandes ? »
 
  • Et l’autre  de répondre : « T’as pris ton carnet de chèques ? »

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES