Skip to content
Les mots pour le dire : « T’as pris ton carnet de chèques ? » A l’heure de la carte de crédit, l’expression est surprenante. On l’utilise pourtant volontiers dans l’entreprise. Mais quand ?
29-09-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

avec

logotmc

  carnez.jpg

  • Cela arrive dans les réunions sponsorisées.
 
  • On invite un fournisseur partenaire, d’abord parce qu’il paye le buffet, ensuite parce qu’il apporte des goodies, enfin seulement pour qu’il prenne la parole.
 
  • Et pour prendre soi-même de la hauteur, on propose un sujet du genre : La marché à l’horizon 2020 ou mieux Notre écosystème et le développement durable.
 
  • Temps imparti : 20’.
 
  • Cela commence souvent assez bien : quelques chiffres, des citations, on voit que l’orateur s’est donné du mal.
 
  • Mais après un quart d’heure, l’envie devient trop forte : la prospective cède l’écran au catalogue.
 
  • Voilà que défile l’ensemble de la gamme, avec les spécifications, voire les prix.
 
  • On se rapproche de la demi-heure, on la dépasse.
 
  • Rumeur dans la salle, mais que faire : c’est le sponsor.
 
  • Alors on dit à son voisin : « Il passe prendre les commandes ? »
 
  • Et l’autre  de répondre : « T’as pris ton carnet de chèques ? »

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES

Diagonales

Reasonable accommodation

Dans certains quartiers urbains de l'ouest du Canada, des économistes ont constaté que, le long d'une même voie, les maisons et appartements situés à une adresse dont le numéro se termine par 4 se vendent à des prix moins élevés que la moyenne. Ceux dont le numéro s'achève sur un 8 sont à l'i [ ... ]