Skip to content
Les mots pour le dire : « Logique de réduction des coûts ». L’expression commence à foisonner dans les articles et communiqués de presse. Mais est-elle efficace ?
25-03-2009
Facebook!  Partager sur Twitter

avec

logotmc

 

 

log9.jpg

 

  • On connaissait la logique de croissance.
 
  • Voici que surgit la logique de réduction des coûts.
 
  • Le recours à la logique est bien commode : il imprime une dimension de rationalité et de nécessité.
 
  • Mais comme chaque fois qu’un mot est détourné de son sens premier, le passage de la logique du champ philosophique à celui de l’entreprise soulève des questions.
 
  • L’emploi d’un mot hors de son contexte est une métaphore.
 
  • Elle donne au propos une dimension imaginaire, qui apporte de la profondeur au message qu’on veut transmettre.
 
  • La logique est bienvenue lorsqu’il s’agit d’évoquer la croissance : on se sent en confiance.
 
  • Mais associée à la réduction des coûts, sa portée symbolique se retourne : elle sonne faux.
 
  • Et crée le sentiment que celui qui s’abrite derrière la logique ne maîtrise peut-être pas son processus.
 
  • Il y a des mots pour les situations positives et d’autres qui conviennent aux contextes négatifs.
 
  • La logique est de la première catégorie.

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES