Skip to content
Les mots pour le dire : « A priori ». Très fréquente dans le langage quotidien de l’entreprise, l’expression pourrait être bannie. Pourquoi ?
17-01-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

avec

logotmc

  aprz.jpg

  • Dites-moi comment vous écrivez a priori, je vous dirai qui vous êtes.
 
  • Sur le plan typographique, l’expression est en effet riche de signification : selon que le a s’y trouve ou pas accentué, ou que figurent ou non des italiques, se dessine le portrait robot de l’auteur.
 
  • Signalons d’ailleurs qu’après des hésitations, l’Académie a mis fin en 1992 à la tolérance qu’elle avait jusque-là accordée au à, et précisons que les italiques relèvent de la convention typographique de chaque éditeur.
 
  • Mais l’intérêt sémiologique de l’a priori est ailleurs.
 
  • Il vient de ce que la formule est habituellement utilisée à contresens.
 
  • Pour les philosophes, le concept d’a priori désigne ce qui est nécessaire et universel.
 
  • Dans le langage courant, c’est le contraire : l’a priori fait référence au contingent et au particulier.
 
  • C’est en réponse à une question à laquelle on est mal préparé qu’on utilise le plus couramment l’a priori.
 
  • Exemples :
 
  • « Qu’en penses-tu ? » : a priori je suis d’accord.
 
  • « Es-tu libre ce week-end ? » : a priori je le suis.
 
  • « Comment trouves-tu le nouveau patron ? » : a priori il me paraît bien.
 
  • Dans les mots de tous les jours, a priori signifie désormais : à chaud, spontanément, « préjugé ».
 
  • Une opinion a priori est destinée à s’affiner.
 
  • Un vieux professeur de khâgne a un jour rappelé à l’ordre l’un de ses élèves qui affichait en ce sens un point de vue a priori : « si votre pensée n’est pas fixée, ne l’exprimez pas, mais épargnez-nous vos considérations a priori. »
 
  • Une discipline que l’on pourrait aussi s’imposer dans la vie professionnelle : en s’interdisant de prononcer l’expression a priori, on s’oblige en effet à une pensée plus construite.
 
  • A essayer entre collègues…

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES