Curiosités : « Niels Bohr ». Le savant danois a quitté le Danemark pour les Etats-Unis en 1943 via Stockholm et Londres. Sans la présence d’esprit d’un pilote de la RAF, il serait mort. Pourquoi ?
01-04-2017
Facebook!  Partager sur Twitter
avec

palio

niels.jpg

  • En 1943, le savant danois Niels Bohr (1885-1962), prix Nobel de Physique (1922), est surveillé par les services secrets allemands.
 
  • Les alliés décident de l’exfiltrer de Copenhague.
 
  • Un bateau de pêcheurs l’amène des côtes danoises en Suède.
 
  • Puis un avion de la RAF, non armé pour respecter la neutralité suédoise, est chargé de le transporter de Stockholm à Londres.
 
  • Pour effectuer ce genre de mission, les Anglais effectuent pendant les mois d’hiver ou par mauvais temps des vols sur des avions classiques.
 
  • En été, c’est impossible : la RAF doit utiliser des appareils rapides volant à très haute altitude pour éviter la chasse allemande.
 
  • Un Mosquito De Havilland DH.98, capable de voler à plus de 600 Km/h à 10 000 mètres d’altitude, est chargé de l’évacuation.
 
  • Mais peu après le départ, le pilote constate que Bohr ne répond pas à l’interphone et est inconscient.
 
  • Comme souvent les grands savants, Niels Bohr ne se préoccupait guère des questions pratiques : il n’avait pas mis son masque à oxygène !
 
  • L’officier décide alors d’effectuer le voyage à plus basse altitude, malgré les risques.
 
  • A l’arrivée, le physicien déclarera qu’il a dormi comme un enfant pendant tout le voyage.
 
  • Il rejoindra ensuite les équipes travaillant aux Etats-Unis sur le projet de bombe atomique.