Viens voir les Bohémiens
10-02-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

 
Au XIXe siècle, l'attitude à l'égard des Bohémiens est partagée entre rejet de l'altérité et curiosité bienveillante. Le rejet s'amplifie avec l'arrivée d'Europe de l'Est de nouvelles vagues migratoires de Tsiganes. La bienveillance foisonne dans la littérature romantique : personnage d'Esmeralda (Notre-Dame de Paris, 1831), Bohémiens en voyages (Les Fleurs du mal, 1857), lettre passée à la postérité de Flaubert à Sand sur les Bohémiens à Croisset (1867). 


jjsjpeg

 

 

 

 

 

 

   

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir