Apaches
16-04-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 

"En qualifiant d’Apaches les jeunes voyous de la capitale, les Français de la Belle Epoque ne se contentaient pas de convoquer un imaginaire exotique et à la mode. Ils mobilisaient une longue série de représentations, nées au tournant des XVIIIe et XIXe siècles et constamment renégociées au gré des transformations sociales, politiques, culturelles."

Dominique Kalifa, Archéologie de l’Apachisme. Les représentations des Peaux-Rouges dans la France du XIXe siècle, Revue d'histoire de l'enfance irrégulière, Numéro 4 | 2002.

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir