Vice versa
12-03-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Avant de porter le nom de Front populaire, l'union des gauches en 1936 s'est d'abord appelée Rassemblement populaire. Le Front national envisage aujourd'hui de devenir le Rassemblement national – un choix jugé au demeurant malheureux à plusieurs titres.

On s’inquiète aujourd’hui de la confusion des repères politiques. Que l’extrême-droite fasse, même à quatre-vingts années de distance, un choix sémantique inverse à celui de la gauche laisse plutôt penser qu’il reste un ordre des choses.  

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir