Skip to content
Union nationale
25-11-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
En novembre 1938, au lendemain des accords de Munich sur lesquels il est sans illusions, Edouard Daladier, président du Conseil, charge Paul Reynaud, alors ministre des Finances, d'aménager la loi des 40 heures votée en 1936.
 
Le 12 novembre 1938, le gouvernement prend trois décrets-lois destinés notamment à assouplir la législation du travail dans l'intérêt de la Défense nationale. Léon Jouhaux, à la tête de la CGT réunifiée, conscient des intérêts supérieurs en jeu, laisse faire.
 
Pendant la guerre, les trois hommes se retrouveront internés ensemble par les Allemands dans le Tyrol au château d'Itter, où ils seront libérés par les Américains en 1945.
 

                                       
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Félix Gaillard (1919-1970)

Félix Gaillard a de la suite dans les idées. Dix ans après sa déclaration de 1948 sur la réduction des dépenses de l'Etat, alors qu'il est ministre des finances et des affaires économiques dans le cabinet Bourgès-Maunoury (13 juin - 6 novembre 1957), il prend sans délai les mesures énergique [ ... ]
Hunting Act

Contrairement à l'une des ses promesses de campagne, la Première ministre ne soumettra pas au Parlement le vote d'une révision de l'interdiction de la chasse à courre au renard. La Première ministre britannique Theresa May a annoncé dimanche qu'elle abandonnait l'idée de soumettre au vote du Parlement une ré [ ... ]
Vu de Londres

Quelques semaines avant la chute de Charles X, le périodique anglais Monthly Review se félicite du dynamisme des industriels et commerçants français et prédit que l'évolution de la société civile ne manquera pas d'avoir une influence sur le pouvoir politique. Bien vu ! un mois plus tard, c'est la Révolution de 1 [ ... ]