Skip to content
Une élévation très incommode
19-04-2020
Facebook!  Partager sur Twitter
 

 
Le débarcadère du chemin de fer de Marseille à Avignon est situé sur un plateau élevé d'où les omnibus nous firent descendre promptement pour nous transporter à l'hôtel des Empereurs, rue Canebière. Une boue affreuse nous fait remettre au lendemain la visite des monuments. L'hôtel des Empereurs est un vaste établissement ; la table d'hôte de 3 fr. 50 c. par tête laisse quelque chose à désirer ; la grande quantité d'étrangers qui descendent dans cette maison ne permet pas toujours l'accès des étages inférieurs, et nous nous sommes trouvés logés à une élévation très incommode pour des voyageurs fatigués.
 
Alfred Asselin, Journal de voyage d'un touriste dans le Midi de la France et en Italie, 1853







jjsjpeg

 

 

 

 

 

 

   

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  

                                                              
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Churchill en était si friand

L’hôtel Grande-Bretagne, c’est un peu une mise en bouche pour ce qui est des hôtels de luxe version « grecque ». Plus qu’une masse informe de vitres et de murs blancs accrochée sur un rocher en pleine mer Egée, le Grande-Bretagne est un ancien manoir victorien au coeur d’Athènes. Oui, vous ne r [ ... ]
Des conseils d'ouvriers et de soldats

De la gare de Silésie, où elle débarquait, Nadia se fit conduire à l'hôtel Adlon, sous les Tilleuls. Les prix étaient exorbitants, mais c'était naturellement là le moindre de ses soucis. Elle apprit alors les dernières nouvelles. Toute la flotte s'était révoltée. Kiel, Lübeck [ ... ]
Entourée de cimes blanches et de glaciers

Le col du Simplon est élevé de 2021 mètres au -dessus du niveau de la mer. L’Hospice, situé a 15 min. plus loin, bel édifice assez considérable, a été fondé par Napoléon 1er, mais achevé seulement en 1825. On y est reçu avec la plus grande prévenance; au lieu de paie [ ... ]