Skip to content
Un siècle après
17-03-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Propriétaires, locataires, Etat : l’antagonisme ne date pas d’hier. Le 14 août 1914, un décret institue un moratoire sur le payement des loyers par les locataires mobilisés. La disposition est ensuite étendue à l’ensemble des ménages modestes, de sorte que 90% des locataires ne payent plus de loyers. Le décret débouchera sur une loi de blocage des loyers en 1918. Déjà en 1916, on parle de partage du "sort commun" par les propriétaires ! Leurs défenseurs montent au créneau, notamment dans des revues qui dénoncent les conséquences de l’intervention de l’Etat. En vain.

5 septembre, 2017 : appel du président de la République, au nom de la "responsabilité collective", à une réduction spontanée des loyers par les propriétaires pour compenser la décision gouvernementale de baisse des aides au logement. Levée de boucliers chez les propriéraires.

La fixation des loyers doit-elle relever du politique ou être laissée à la "main invisible" du marché ? Un siècle après l’article du sénateur Lhopiteau, la question n’est toujours pas tranchée.


 

is.jpg

 

Igor Salomon

  Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Les lauréates

Selon le classement subjectif du journal Le Siècle, le classement des cinq plus jolies femmes de Paris en 1927 s'établit ainsi : Marquise de Bouillé, comtesse E. de Caraman, marquise de Crussol, comtesse A. de Fels, comtesse de Grammont. La marquise de Crussol est réputée avoir eu par la suite une liaison avec Edouard Daladier, le &q [ ... ]
L'alcool à l'école

L'élève des années 50 transportait dans son cartable, en plus des cahiers et des crayons, du vin pour son repas à la cantine. Et comme le rappelle Pasteur sur les bons points des élèves, l'alcool est la plus saine et la plus hygiénique des boissons. À l'époque, la société est co [ ... ]
Emmanuela Potocka

L'Horatio qui signe dans Le Figaro du 13 mai 1904 l'article consacré au salon de la comtesse Potocka n'est autre que Marcel Proust. Née Emmanuela Maria Carolina Pignatelli di Cerchiara en 1852, la comtesse a épousé en 1870 le très fortuné comte polonais Félix-Nicolas Potocki. Dans les années 1880, elle tient salon &agr [ ... ]