Skip to content
Trop d'étudiants ?
21-10-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Fin 1934, la Grande Crise, qui avait un temps épargné la France, finit par l'affecter dramatiquement. Le taux de chômage approche 5% de la population active. Comme seuls les chômeurs secourus sont comptabilisés, il est en réalité plus élevé. Les diplômés de l'enseignement supérieur sont touchés à leur tour.

On compte alors quelque 75 000 étudiants, contre trois fois moins au début du siècle. D'aucuns estiment ce niveau excessif et recommandent d'orienter une partie d'entre eux vers des formations qu'on dirait aujourd'hui "pofessionnalisantes".

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Félix Gaillard (1919-1970)

Félix Gaillard a de la suite dans les idées. Dix ans après sa déclaration de 1948 sur la réduction des dépenses de l'Etat, alors qu'il est ministre des finances et des affaires économiques dans le cabinet Bourgès-Maunoury (13 juin - 6 novembre 1957), il prend sans délai les mesures énergique [ ... ]
Hunting Act

Contrairement à l'une des ses promesses de campagne, la Première ministre ne soumettra pas au Parlement le vote d'une révision de l'interdiction de la chasse à courre au renard. La Première ministre britannique Theresa May a annoncé dimanche qu'elle abandonnait l'idée de soumettre au vote du Parlement une ré [ ... ]
Vu de Londres

Quelques semaines avant la chute de Charles X, le périodique anglais Monthly Review se félicite du dynamisme des industriels et commerçants français et prédit que l'évolution de la société civile ne manquera pas d'avoir une influence sur le pouvoir politique. Bien vu ! un mois plus tard, c'est la Révolution de 1 [ ... ]