Skip to content
Tout va bien
03-12-2017
Facebook!  Partager sur Twitter

 

L’année 1924 se présente sous les meilleurs auspices en Allemagne. En décembre 1923, la création du rentenmark a permis de supprimer douze zéros sur les billets de banque et mis fin à l’inflation. Les négociations sur la dette progressent : elles aboutiront au plan Dawes en juillet 1924 et, dans la foulée, à la fin de l’occupation de la Ruhr l’année suivante. Les relations internationales se décontractent. On se prépare à signer en 1925 les accords de Locarno. La vie culturelle est des plus actives. Bref, tout s’annonce pour le mieux de l’autre côté du Rhin.

La Bavière profite de l’aube de cette annus mirabilis pour affirmer son identité au sein du Reich – au risque de le déstabiliser. Oubliant qu’un ancien caporal est en train de dicter un livre dans une prison proche de Munich. 

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Tentative de description d'un dîner de têtes à Paris-France

Ceux qui pieusement... Ceux qui copieusement... Ceux qui tricolorent Ceux qui inaugurent Ceux qui croient Ceux qui croient croire Ceux qui croa-croa Ceux qui ont des plumes Ceux qui grignotent Ceux qui andromaquent Ceux qui dreadnoughtent Ceux qui majusculent Ceux qui chantent en mesure Ceux qui brossent à reluire Ceux qui ont du ventre Ceux qui baisse [ ... ]
En partie double

Peut-être viendra-t-il un temps où les écoles, collèges et lycées Jules Ferry seront débaptisés du fait de la politique coloniale du père de l'enseignement obligatoire. En attendant, Jules Ferry incarne la réussite de la politique scolaire de la Troisième République. Dans le discours testamen [ ... ]
Le procès de Poitiers

Gabriel Rousseau, dit Bébert le Tatout , dit la Lame , et son compère Camus ont été reconnus respectivement coupable et complice de l'assassinat de deux retraités auxquels ils ont dérobé leurs économies. Au cours du procès qui s'ensuit, ils adoptent une attitude narquoise qui les rend popul [ ... ]