Skip to content
Table ronde 22 janvier 2022
10-01-2022
Facebook!  Partager sur Twitter

  
logo_palio.jpg
 

 

 

 

COMMENT FACILITER L’ACCÈS AUX CHEFS-D’ŒUVRE DE LA LITTÉRATURE ?

TABLE RONDE

Samedi 22 janvier 2022

14h30 - 17h30

Librairie A. Pedone - 13, rue Soufflot - Paris Ve

 

Les chefs-d’œuvre de la littérature sont si divers qu’il paraît impossible d’en donner une définition générale pertinente. Outre l’intérêt durable qu’ils suscitent, la plupart partagent cependant au moins deux caractéristiques : leur lecture demande un effort et ils transforment la vie du lecteur. On n’est plus le même après avoir lu Proust, Musil ou Joyce.

Arrêtés par l’effort à fournir, beaucoup passent à côté du plaisir qu’apporte cette expérience. Peut-on la faciliter en contractant ou en transposant l’œuvre ? Le sujet fait débat. Chaque fois qu’un grand classique est porté sur la scène ou à l’écran, on entend des voix s’insurger contre l’inévitable simplification de l’ouvrage. Et lorsque les mêmes chefs-d’œuvre font l’objet d’une bande dessinée ou d’une édition abrégée, d’aucuns vont jusqu’à crier au sacrilège !

À l’occasion de la parution de La substantifique moëlle de l’Homme sans qualités – une version contractée par François de Combret du chef-d’œuvre de Musil – et de Proust pour tous – une transposition par Laurence Grenier en 500 pages des sept tomes d’À la recherche du temps perdu –, les Éditions du Palio organisent une table ronde autour de la question : « Comment faciliter l’accès aux chefs-d’œuvre de la littérature ? »

*

Introduction : « Pourquoi faciliter l’accès aux chefs-d’œuvre de la littérature ? »

Luc Fraisse, professeur de littérature française à l’université de Strasbourg

Première partie : « Contracter un chef-d’œuvre littéraire : est-ce le trahir ou le soutenir ? »

Autour des auteurs de La substantifique moëlle de l’Homme sans qualités et de Proust pour tous, les intervenants s’interrogeront sur les bonnes pratiques à respecter quand on entreprend de simplifier ou traduire un chef-d’œuvre de la littérature pour, selon l’expression de François de Combret, « mettre en appétit de lecture ».

François de Combret, Laurence Grenier

Marine Molins, professeure agrégée de lettres modernes, co-autrice de « Translatio : traduire et adapter les Anciens » (Garnier, 2013)

Didier de Calan, ancien directeur de la pédagogie aux éditions Nathan

Animation : Jean-Jacques Salomon, Éditions du Palio

 

Seconde partie : « Transposer un chef-d’œuvre littéraire : est-ce le réduire ou le promouvoir ? »

À partir d’expériences de transposition d’œuvres littéraires à l’écran, sur la scène, en bande dessinée, etc., on se demandera comment conserver l’esprit d’un chef d’œuvre quand on le déplace hors du champ littéraire. 

Valentine Varela, actrice et réalisatrice

Frédéric Richaud, romancier et scénariste de bande dessinée

Anne Armagnac et Bernard Dollet, membres de la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Triolet

Hélène Waysbord, autrice de « La chambre de Léonie » (Le Vistemboir, 2021)

Animation : Céline Mas, co-fondatrice de Love for Livres

 

 

*

 

 

Table ronde organisée en partenariat avec la librairie A. Pedone, l’Association des amis d’écrivains, organisatrice du Salon international des amis d’écrivains, et Love for Livres, initiative pour la promotion de la lecture par les émotions.
 
 
Entrée libre dans la limite des places disponibles sur inscription à  Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 
 
 
visuel_table_ronde.jpg

 

  

 

 

 
 
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

La plupart des joyaux du patrimoine historique

Au printemps 1940, l’armée allemande entre à Rouen le dimanche 9 juin. Les habitants de Louviers rejoignent précipitamment sur les routes la pitoyable cohorte des fugitifs et dès le mardi soir la ville est pratiquement vide. Les débris du 236e régiment d’infanterie mènent des combats retard [ ... ]
Pas mon genre

Dire que j’ai gâché des années de ma vie, que j’ai voulu mourir, que j’ai eu mon plus grand amour, pour une femme qui ne me plaisait pas, qui n’était pas mon genre ! Du côté de chez Swann, 1913 [ ... ]
Au-devant des barricades

Le sergent de ville en France remplit les mêmes fonctions que le policeman à Londres. Sa charge exige qu'il veille au repos des citoyens, à la sécurité de la ville, et sous ce rapport on n'a rien à lui reprocher. Mais là s'arrête la ressemblance. Le bâton des policemen ne sert qu'à la défense des [ ... ]