Skip to content
Stendhal Clubs
16-02-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

 
En 1958, Victor Del Litto (1911 - 2004) crée, en collaboration avec l’éditeur suisse Ernest Abravanel (1900 - 1989), la revue littéraire Stendhal Club. Le premier numéro paraît le 15 octobre 1958. Ernest Abravanel se retire en 1975 et Victor Del Litto poursuit la tâche tout seul. La Revue trimestrielle poursuit sa parution jusqu’en 1995. [...] Le dernier volume n° 149 intitulé MEMORIAL DE STENDHAL CLUB paraît en avril 1995. Victor Del Litto avait décidé, sans trop de regret, de cesser la publication. Il en explique la raison essentielle : "Je suis persuadé qu’une revue du type Stendhal Club a fait son temps. Vouloir continuer à la faire paraître coûte que coûte aurait été une erreur. A d’autres de trouver des formules originales plus adaptées à notre temps et, surtout, au temps à venir." http://vittorio-del-litto-stendhal-beyle-grenoble-milan.e-monsite.com/

En juin 2011, un nouveau Stendhal Club a été lancé par Charles Dantzig.

                
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Strasbourg sauvé

Le 1er janvier 1945, par suite de la contre-attaque allemande dans les Ardennes, les plans de l'état-major allié prévoient l'évacuation de Strasbourg, libéré fin novembre 1944. De Lattre, commandant la 1ère armée française, refuse : Je n'ignore pas, évidemment, que, dans l'absol [ ... ]
Gobelins : ancien régime ?

« La Cour [des Comptes] déplore aussi le manque de contrôle des avantages en nature dont bénéficient les agents. En plus d’un traitement annuel moyen de 46.000 euros brut pour les chefs de travaux d’art et de 35.000 euros pour les techniciens d’art (les deux principaux métiers représentés), [ ... ]
Apache

ÉTYMOL. ET HIST. I.− Subst. 1902 adaptation de l'ethnique par des journalistes parisiens ds Le Matin et Le Journal pour désigner « la pègre des boulevards extérieurs » d'apr. Dauzat ds Fr. mod., t. 6, p. 24 qui explique : Victor Morris, chef des informations du Matin s'attribua la paternité du mot, que j'ai entend [ ... ]