Skip to content
Quand la Monarchie de Juillet fait de la restauration
07-10-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
En 1835, Louis-Philippe décide de faire du Grand Trianon l'une de ses résidences familiales secondaires. Des travaux de restauration sont engagés en vue de l'aménagement d'appartements privés à la mesure de sa nombreuse famille. Dès 1836, le roi prend l'habitude d'organiser à Versailles des réunions de travail moins protocolaires qu'aux Tuileries. 

                         
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Cousin

Faut-il enseigner la philosophie au lycée ? Le débat ne date pas d'hier. La question est posée dès la Monarchie de Juillet. La Chambre des pairs y est hostile, à l'instar des juges de Socrate, parce qu'elle corromprait la jeunesse. Les Pairs souhaitent la réserver à l'Université. Victor Cousin (1792-1867), brièv [ ... ]
Circulation

S'en prendre à la maire de Paris est devenu un sport de combat dans les déjeuners d'affaires et les dîners en ville. La fermeture des voies sur berges lui avait valu une première salve de noms d'oiseau. L'augmentation du tarif du stationnement et des contraventions provoque aujourd'hui un déferlement d'insultes qu'on s'étonne parfois [ ... ]
Le Jaune et le Blanc

A la suite d'une directive européenne de 1991, les véhicules neufs vendus en France doivent être équipés de phares en lumière blanche, les phares jaunes demeurant cependant autorisés. La justification de ce changement est d'ordre physiologique : selon des études scientifiques, on verrait mieux la nuit en lumière [ ... ]