Skip to content
Qu'est-ce qu'une montre suisse ?
10-04-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Dans une ordonnance du 23 décembre 1971 réglant l’utilisation du nom « Suisse »  pour les montres, le Conseil fédéral suisse donne la définition officielle. Sont considérés comme montres : les appareils à mesurer le temps destinés à être portés au poignet ;  les appareils dont la fonction principale sert à mesurer le temps et dont le mouvement ne dépasse pas 60 mm de largeur, de longueur ou de diamètre, ou dont  l’épaisseur,  mesurée  avec  la  platine  et  les  ponts,  ne  dépasse  pas 14 mm.

Est considérée comme montre suisse la montre dont le mouvement est suisse, dont le mouvement est emboîté en Suisse, dont le fabricant effectue le contrôle final en Suisse et dont 60 % au minimum du coût de revient sont générés en Suisse.

Est considéré comme mouvement suisse le mouvement qui est assemblé en Suisse, qui a été contrôlé par le fabricant en Suisse, dont 60 % au minimum du coût de revient sont générés en Suisse et qui  est  de  fabrication  suisse  pour  50  %  au  moins  de  la  valeur  de  toutes  les pièces constitutives, mais sans le coût de l’assemblage.

Etc, etc.

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

1927

Par la magie des algorithmes, le site du Parisien L'Etudiant propose de consulter en temps réel dès leur publication les résultats du baccalauréat 1927 ! Si le dispositif fonctionnait, on découvrirait quelque 10 000 reçus parmi les 15 000 candidats. On verrait surtout que cette année-là les résultats o [ ... ]
Aveuglement

En 1937, Pierre Bost, alors âgé de 36 ans, est un journaliste et critique de cinéma respecté. C'est le frère aîné de Jacques-Laurent Bost, élève de Sartre et futur jeune amant de Simone de Beauvoir. Pierre Bost n'est pas encore le scénariste de premier plan qu'il s'apprête à devenir, mais [ ... ]
Un destin bordelais ?

En 1930, sous l'impulsion de son maire Adrien Marquet, la ville de Bordeaux s'engage, à l'instar de celle de Lyon à l'initiative d'Edouard Herriot, dans un ambitieux programme de modernisation. De nombreux équipements publics et bâtiments privés de style Art Déco sont construits, qui donnent à la préfecture de la [ ... ]