Skip to content
Diagonales : Post mortem
22-02-2012
Facebook!  Partager sur Twitter

Zick Rubin, un avocat américain de 66 ans, raconte dans le New York Times qu'il a eu la surprise de voir sur wikia.com, une plateforme de type wikipédia, son nom présenté ainsi : Zick Rubin (1944-1997), spécialiste américain de psychologie sociale. Comme chacun peut prendre la main sur le site, il s'empresse de supprimer 1997 et d'indiquer qu'il est désormais juriste. Tout rentre dans l'ordre. Mais peu après, voilà que la formule qui le veut mort réapparaît. Rubin s'en plaint au webmaster. Il lui est rétorqué que wikia ne fait que reproduire ce qui figure depuis longtemps dans le dictionnaire de la psychologie d'un grand éditeur faisant référence. Il faudra plusieurs jours pour faire admettre l'évidence par wikia. L'avocat s'est demandé s'il pouvait porter plainte contre l'éditeur du dictionnaire ou contre wikia. Il y a renoncé. Pour avoir une chance de l'emporter, il lui aurait fallu démontrer qu'il y avait intention de nuire, ce qui n'était pas le cas.

Quelle différence entre l'univers réel et le monde virtuel ? Dans chacun, l'homicide volontaire est proscrit. Mais l'homicide involondaire n'est sanctionné que dans le premier !

 

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Un généreux filet de bœuf charolais

En bordure du centre-ville, ce splendide hôtel sur quatre niveaux aux murs blanchis à la chaux, ancienne auberge du XIXe siècle, est aujourd’hui une adresse conseillée en ville. Outre les chambres de haut standing, on passera également par la table, où le propos régional a toute sa place. A la carte, [ ... ]
Les deux amis se dérobèrent

Frédéric avait déjà posé, au bord du guichet, un porte-cigares rempli. « Prends donc ! Adieu, bon courage ! » Dussardier se jeta sur les deux mains qui s’avançaient. Il les serrait frénétiquement, la voix entrecoupée par des sanglots. « Comment ?... à moi ! &agr [ ... ]
Déjà l'Orient

L'hôtel d'Orient pourrait surprendre avec son minaret décoratif et ses arcs surbaissés, mais, avec son climat, Menton, c'est déjà l'Orient. Marc Boyer, Les villégiatures du XVIe au XXIe siècle: Un panorama du tourisme sédentaire, EMS, 2008 [ ... ]