Skip to content
Occupations
30-03-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

 
Juin 1940. La France vaincue n'est plus en mesure d'assurer son rôle historique de protection de la Roumanie. L'URSS impose au roi Carol l'occupation de la Bessarabie et de la Bucovine du Nord (15% de son territoire). Dans le même temps, Budapest réclame à Bucarest la Transylvanie, attribuée à la Roumanie par le Traité de Trianon (1920). Devant l'incapacité des deux pays à trouver un accord, l'Allemagne et l'Italie imposent fin août 1940 leurs conditions, connues sous le nom d'Arbitrage de Vienne. La Roumanie cède la Transylvanie du Nord (15% de son territoire) à la Hongrie. Le roi Carol démissionne. La Roumanie récupérera la Transylvanie du Nord après la Seconde Guerre mondiale, mais pas les territoires annexés par l'URSS. Ce sont aujourd'hui ceux de la Moldavie et de la Transnistrie. Leur existence et leur frontières continuent d'être des sources de tensions internationales. 

                                 
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

La longur du chemin me sambloit ennuïeuse

TIERS, six lieues ; petite Ville sur la riviere d’Allier fort marchande, bien bâtie peuplée. Ils font principalemant trafiq de papier, sont renomés d’ouvrages de couteaus cartes à jouer. Elle est également distante de Lyon, de St Flour, de Moulins du Puy. Plus je m’approchois de ch [ ... ]
L’aspect le plus bizarre

La façade de toutes ces maisons est tournée vers le fleuve, car la Tamise est la grande rue de Londres, la veine artérielle d’où partent les rameaux qui vont porter la vie et la circulation dans le corps de la ville. Aussi quel luxe d’écriteaux et d’enseignes ! Des lettres de toutes couleurs et de toutes [ ... ]
Ce soufflet au simple bon sens

Si j’ai fini par choisir cette basilique du Sacré-Cœur, c’est qu’elle était sous ma main, facile à détruire. Mais c’est aussi qu’elle m’importune et m’exaspère, c’est que je l’ai depuis longtemps condamnée… Je te l’ai souvent dit, on n’imagi [ ... ]