Skip to content
Legrandin
19-09-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
Henri Cazalis (1840-1909) est de ces médecins par ailleurs hommes de lettres, à l'instar de Henri Mondor (1885-1962), chirurgien et grand spécialiste de Mallarmé. Cazalis laisse une double œuvre littéraire : des livres et articles scientifiques, dont certains de tendance eugéniste, dans la veine des théories de Galton, le cousin de Darwin ; des poèmes et une abondante correspondance avec les grands noms du Parnasse. La Danse macabre de Saint-Saëns a été composée d'après un poème d'Henri Cazalis.

Ami du père de Marcel Proust, Cazalis aurait inspiré le personnage de Legrandin d'A la recherche du temps perdu : "C’était un de ces hommes qui, en dehors d’une carrière scientifique où ils ont d’ailleurs brillamment réussi, possèdent une culture toute différente, littéraire, artistique, que leur spécialisation professionnelle n’utilise pas et dont profite leur conversation." (Du côté de chez Swann).
 

                    
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Cousin

Faut-il enseigner la philosophie au lycée ? Le débat ne date pas d'hier. La question est posée dès la Monarchie de Juillet. La Chambre des pairs y est hostile, à l'instar des juges de Socrate, parce qu'elle corromprait la jeunesse. Les Pairs souhaitent la réserver à l'Université. Victor Cousin (1792-1867), brièv [ ... ]
Circulation

S'en prendre à la maire de Paris est devenu un sport de combat dans les déjeuners d'affaires et les dîners en ville. La fermeture des voies sur berges lui avait valu une première salve de noms d'oiseau. L'augmentation du tarif du stationnement et des contraventions provoque aujourd'hui un déferlement d'insultes qu'on s'étonne parfois [ ... ]
Le Jaune et le Blanc

A la suite d'une directive européenne de 1991, les véhicules neufs vendus en France doivent être équipés de phares en lumière blanche, les phares jaunes demeurant cependant autorisés. La justification de ce changement est d'ordre physiologique : selon des études scientifiques, on verrait mieux la nuit en lumière [ ... ]