Skip to content
Le trading spéculatif sur internet : un fléau pour l’épargne française
25-11-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
"Deux constats sans appel : une dangerosité avérée pour le particulier, un mode de recrutement publicitaire massif et un cadre juridique insuffisant

 
Forex, options binaires, CFD : des produits/marchés manifestement inadaptés au grand public
 
  • 175 millions d’euros de perte vs 13 millions de gain sur 4 ans, 9 clients perdants sur 10 sur des sites agréés par des régulateurs sérieux – étude menée par l’AMF, 2014
  • Un constat partagé par d’autres régulateurs européens ayant mené des études aux conclusions similaires
Etude de la FCA (Financial Conduct Authority - déc. 2016) : pertes constatées pour 82% des clients particuliers, avec une moyenne de 2200 £ par client
  • Au-delà des nombreux sites illégaux, la présence de sites autorisés par le régulateur chypriote mais pratiquant des méthodes commerciales douteuses

 
Une pression publicitaire forte et une exposition massive du grand public
 
  • Des publicités séduisantes, voire racoleuses diffusées majoritairement sur des sites visant le plus grand nombre
  • Un déséquilibre manifeste du couple rendement / risque"
 
 
AMF, Trading spéculatif sur Internet : l'interdiction de la publicité des produits les plus risqués, Point presse pédagogique, 10 janvier 2017 

                                      
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

La politique des vacances

Les vacances des présidents de la République sont politiques – forcément politiques. En 1936, pendant le premier été du Front populaire, Albert Lebrun profite des siennes pour s’adresser pour appeler à l’union nationale. Jamais la France n'a eu plus besoin du concours de tous ses fils , déclare-t- [ ... ]
L'indulgence du général

Je me souviens du scandale des ‘Ballets roses’ dans lequel fut compromis le Président de la Chambre, André Le Troquer écrit Georges Perec. Grand résistant – il a défendu Léon Blum au procès de Riom –, Le Troquer (1884-1963) est au côté du général de Gaulle le 26 a [ ... ]
Plus et mieux

Parti le 24 novembre 1944 de Paris, le général de Gaulle arrive à Moscou le 2 décembre, après des haltes à en Egypte, en Iran, à Bakou et à Stalingrad. Sa délégation se compose, entre autres, de Georges Bidault, ministre des Affaires étrangères, de Gaston Palewski, directeur de cabinet de De Gaulle, du [ ... ]