Skip to content
La convention du 13 février 1843
20-01-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

 
La France et la Grande-Bretagne ont signé le 13 février 1843 une convention pour l'extradition des malfaiteurs. Mais en vertu d'une interprétation extensive de l'habeas corpus, le gouvernement et les juges britanniques s'opposent par la suite systématiquement à la mise en oeuvre des dispositions de l'accord. Bref, qu'ils soient poursuivis par les tribunaux français pour des motifs politiques ou de droit commun, les justiciables français exilés à Londres ne courent pas en pratique le risque d'être extradés. Sous la Deuxième République puis sous le Second Empire, la capitale britannique est la destination privilégiée des exilés politiques français.
 
En 1866, le gouvernement français exprime son mécontentement à l'égard de la non-application récurrente outre-Manche de la convention de 1843 et manifeste l'intention de s'en retirer. La presse hexagonale ironise sur la tendance britannique à ne pas respecter, au nom de la défense des libertés publiques, les traités internationaux qui l'engagent. En retour, les journaux anglais défendent avec véhémence le droit pour les tribunaux du Royaume-Uni de conserver leur liberté d'appréciation au moment de les appliquer. Il faudra attendre la signature le 14 août 1876 d'un Traité entre la Grande-Bretagne et la France sur la restitution mutuelle des criminels en fuite pour que la situation commence à se régulariser.
 

       
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Stendhal Clubs

En 1958, Victor Del Litto (1911 - 2004) crée, en collaboration avec l’éditeur suisse Ernest Abravanel (1900 - 1989), la revue littéraire Stendhal Club. Le premier numéro paraît le 15 octobre 1958. Ernest Abravanel se retire en 1975 et Victor Del Litto poursuit la tâche tout seul. La Revue trimestrielle poursuit sa paruti [ ... ]
La commission des barricades

Un gouvernement de défense nationale est formé à Paris sous la présidence du général Trochu quand est proclamée la République le 4 septembre 1870. Nous ne sommes pas au pouvoir, mais au combat déclare celui-ci. A la fin du mois de septembre, Paris est encerclé par les Prussiens et commen [ ... ]
Le téléphone rouge

Après la crise des missiles de Cuba (1962), les Etats-Unis et l'URSS décident de faciliter la communication directe de leurs dirigeants afin d'éviter les intermédiaires. Un sytème de transmission sécurisée par telex est installé entre Washington et Moscou. Il est opérationnel le 30 août 1963. La ligne tél [ ... ]