Skip to content
L'alliance démocratique
24-03-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

 
Après l'affaire Dreyfus, la classe politique française se recompose. A l'initiative d'Adolphe Carnot, polytechnicien, petit-fils du "Grand Carnot", neveu de Sadi Carnot, le père de la thermodynamique, frère du président assassiné en 1894, mais alors simple conseiller général de la Charente, l'Alliance démocratique est créée en 1901. Jusqu'en 1940, l'Alliance démocratique réunira selon des combinaisons variables, les multiples forces centristes de gauche et de droite que comptait alors la France.
                              
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Lord Elgin a perdu le mérite

J’ai souvent eu l’occasion de parler de lord Elgin dans cet Itinéraire : on lui doit, comme je l’ai dit, la connaissance plus parfaite du Pnyx et du tombeau d’Agamemnon ; il entretient encore en Grèce un Italien chargé de diriger des fouilles, et qui découvrit, comme j’étais à Ath&egra [ ... ]
Ces arcades sont d’ordre corinthien

La porte d’Arroux ou de Sens est un admirable ouvrage des Romains ; c’est un arc de triomphe, avec deux grandes arcades, et, à côté, deux plus petites. Au-dessus, on voit six arcades plus étroites, formant une sorte de galerie ; il y en avait dix autrefois : quatre ont disparu. Les colonnes engagées entre ces a [ ... ]
Dans un étang triste

La grand-route part de Quimper, monte une côte, coupe des vallées, passe une sorte de lac herbeux et morne, et pénètre enfin dans Pont-l'Abbé, la petite cité la plus bretonne de toute cette Bretagne bretonnante qui va du Morbihan à la pointe du Raz. A l'entrée, un vieux château, flanqué de [ ... ]