Skip to content
Histoire d'une photo
03-03-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

 
"Pourquoi Jacques Chirac, alors maire de Paris a-t-il sauté les tourniquets lors de cette visite ? Si diverses rumeurs ont été émises comme celle supposant que les tourniquets ne fonctionnaient pas ou encore que la mairie aurait oublié de lui fournir un ticket, l’histoire relatée par Jean-Claude Delmas [le photographe, ndlr] est différente. Muni de son appareil photo lors de cette action inattendue, il raconte que le directeur de la RATP avait engagé un billet dans le portique et que Jacques Chirac a simplement oublié de le reprendre. Le ticket étant toujours dans la machine, le tourniquet restait bloqué. C’est alors que Jacques Chirac a sauté par-dessus. Ce contretemps viendrait du fait que le maire, futur président français, ne prend jamais le métro, et ne savait donc pas comment les tourniquets fonctionnent." Photo Trend, 23 janvier 2019.
 
Quand l'image sera détournée plus tard par Le Nouvel Observateur, Jacques Chirac portera plainte.
 
 

                     
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Groupes 7 et 8

Les gens de maison (70) se distinguent des femmes de ménage (71) par le fait qu'ils n'ont qu'un seul employeur et qu'ils sont logés par cet employeur. Les femmes de ménages d'entreprise et d'administration sont classées comme manœuvres (68). Les « autres personnels de service » (72) comprennent par exemple les chauff [ ... ]
Conséquence de la transition démographique

Phénomène mondial, le vieillissement des populations touche aussi bien des pays développés comme le Japon que des pays émergents comme la Chine. En Europe, il a d’abord concerné les pays du Nord avant de s’étendre à ceux du Sud. Cette augmentation de la part de personnes âgées dans [ ... ]
Deux blessures sans gravité

Dans un jardin ombragé par des arbustes bienveillants, enveloppé d’une douceur printanière, chemise blanche, col ouvert, manches retroussées, deux hommes, épée à la main, se jugent, se jaugent, puis, sur un signe de l’arbitre, croisent le fer. Quatre minutes plus tard, le combat cesse un des deux duellistes ayant &e [ ... ]