Skip to content
Haute couture
17-09-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

De la comtesse Greffulhe, Proust dit qu'il n'a jamais vu une femme aussi belle. C'est elle qui fait la mode à Paris à la fin du XIXe siècle. Dans La Prisonnière, le narrateur s'informe auprès d'elle de ce que doit porter une jeune fille : « Par exemple, madame, le jour où vous deviez dîner chez Mme de Saint-Euverte, avant d’aller chez la princesse de Guermantes, vous aviez une robe toute rouge, avec des souliers rouges ; vous étiez inouïe, vous aviez l’air d’une espèce de grande fleur de sang, d’un rubis en flammes, comment cela s’appelait-il ? Est-ce qu’une jeune fille peut mettre ça ? »  

                     
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Cousin

Faut-il enseigner la philosophie au lycée ? Le débat ne date pas d'hier. La question est posée dès la Monarchie de Juillet. La Chambre des pairs y est hostile, à l'instar des juges de Socrate, parce qu'elle corromprait la jeunesse. Les Pairs souhaitent la réserver à l'Université. Victor Cousin (1792-1867), brièv [ ... ]
Circulation

S'en prendre à la maire de Paris est devenu un sport de combat dans les déjeuners d'affaires et les dîners en ville. La fermeture des voies sur berges lui avait valu une première salve de noms d'oiseau. L'augmentation du tarif du stationnement et des contraventions provoque aujourd'hui un déferlement d'insultes qu'on s'étonne parfois [ ... ]
Le Jaune et le Blanc

A la suite d'une directive européenne de 1991, les véhicules neufs vendus en France doivent être équipés de phares en lumière blanche, les phares jaunes demeurant cependant autorisés. La justification de ce changement est d'ordre physiologique : selon des études scientifiques, on verrait mieux la nuit en lumière [ ... ]