Skip to content
Frontières polonaises : Fluctuat nec mergitur
18-12-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
"Dans la plaine orientale sans relief la Pologne est un État millénaire où se perpétue une forte personnalité nationale, en dépit de deux fatalités géographiques : l’espace sans limite et, entre les puissances germanique et russe, une position en flèche à l’avant du monde occidental. Mais le bassin de la Vistule est un noyau d’une idéale résistance pour un État national ; et la Pologne, entre la Baltique et la mer Noire, fut un État isthmique, traversé en outre par la vieille route commerciale du nord à la Méditerranée par la porte morave. C’est pourquoi son territoire politique, plus fluctuant en apparence qu’en réalité, a été déterminé par un axe parallèle au méridien de Varsovie et qui, sans se rompre, se déplace vers l’ouest ou vers l’est suivant les vicissitudes de l’histoire."

 
L’histoire et la géographie expliquent la nouvelle frontière germano-polonaise, Le Monde diplomatique, août 1954.

 
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Strasbourg sauvé

Le 1er janvier 1945, par suite de la contre-attaque allemande dans les Ardennes, les plans de l'état-major allié prévoient l'évacuation de Strasbourg, libéré fin novembre 1944. De Lattre, commandant la 1ère armée française, refuse : Je n'ignore pas, évidemment, que, dans l'absol [ ... ]
Gobelins : ancien régime ?

« La Cour [des Comptes] déplore aussi le manque de contrôle des avantages en nature dont bénéficient les agents. En plus d’un traitement annuel moyen de 46.000 euros brut pour les chefs de travaux d’art et de 35.000 euros pour les techniciens d’art (les deux principaux métiers représentés), [ ... ]
Apache

ÉTYMOL. ET HIST. I.− Subst. 1902 adaptation de l'ethnique par des journalistes parisiens ds Le Matin et Le Journal pour désigner « la pègre des boulevards extérieurs » d'apr. Dauzat ds Fr. mod., t. 6, p. 24 qui explique : Victor Morris, chef des informations du Matin s'attribua la paternité du mot, que j'ai entend [ ... ]