Skip to content
Diagonales : Pour la suppression du futur de l'indicatif
12-05-2017
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Pour indiquer qu'il pleuvra demain, un Français dit : il pleuvra demain, ou il va pleuvoir demain. Pour exprimer la même idée, un Anglais annonce : it will rain tomorrow, ou it is going to rain tomorrow. Dans chacun des cas, le verbe pleuvoir est conjugué au futur ou associé à une formule qui fait la différence entre le présent et le futur. Pour émettre le même pronostic météorologique, un Allemand dit en revanche : Morgen regnet es, ce qu'on peut traduire par : il pleut demain. Quand il veut se référer au futur, l'allemand utilise habituellement le présent, accompagné d'un adverbe temporel ou d'un complément de temps. Les langues se répartissent en deux catégories : celles dont la conjugaison comporte le temps futur (langues latines dont le français, anglais, etc.) et celles qui ignorent le temps futur (allemand, langues scandinaves, mandarin, japonais, etc.)

Selon Keith Chen, chercheur à l'université de Yale, les pays à langue sans futur afficheraient un taux d'épargne des ménages supérieur à celui des pays dont la langue comporte le temps futur. Dans ces mêmes pays sans temps futur, on fumerait moins et on se protégerait mieux contre le Sida que dans les pays avec temps futur. Une piste pour redresser les finances publiques de la France : demander à l'Académie de supprimer le futur de la conjugaison française ?

 

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Certaines promenades imaginaires

Cet ermitage a été souvent décrit depuis Jean-Jacques, et pourtant je tenais à me le décrire à moi-même ; car je voulais emporter des moindres détails un de ces souvenirs précis et complets qui nous permettent de posséder certaines localités comme nous possédons notre propre [ ... ]
Méditez sur ce sommet

Ajoutez à l’ensemble de ce paysage de merveilles l’éternelle présence du mont Blanc, l’une des trois plus hautes montagnes du globe, et ce caractère de grandeur que toute grande chose imprime à ce qui l’environne ; méditez sur ce sommet, qui est bien véritablement, pour me servir de l [ ... ]
Il n’y a plus que des peulvens

Tu ne peux te figurer comme les monuments celtiques sont étranges et sinistres. À Karnac, j’ai eu presque un moment de désespoir ; figure-toi que ces prodigieuses pierres de Karnac, dont tu m’as si souvent entendu parler, ont presque toutes été jetées bas par les imbéciles paysans, qui en font [ ... ]