Skip to content
Diagonales : Les vrais-faux diplômes
15-04-2009
Facebook!  Partager sur Twitter

 

A en croire les informations qui commencent à filtrer, l'université de Toulon serait l'objet d'un vaste trafic franco-chinois de diplômes universitaires. Grâce à des complicités parmi les fonctionnaires, on pourrait, semble-t-il, s'offrir pour 2 700 euros un vrai-faux diplôme de l'Institut d'Administration des Entreprises. Les étudiants chinois en ont profité par centaines. A Toulon, on les appelle les "touristes", tant leur cursus ressemble à celui d'un voyage organisé. Tout commence à Pékin par la délivrance d'un faux certificat de maîtrise de la langue française, puis une sorte de tour-operator les prend en charge pour leur voyage et leur séjour jusqu'à la remise du diplôme. A peine ont-ils besoin d'aller en cours.

Il paraît que les parchemins de Toulon sont très cotés en Chine. La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse a annoncé avoir demandé une enquête administrative. Dommage pour Toulon : au rythme où allaient les choses, l'université aurait à coup sûr rapidement progressé au classement de Shanghai !

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Un généreux filet de bœuf charolais

En bordure du centre-ville, ce splendide hôtel sur quatre niveaux aux murs blanchis à la chaux, ancienne auberge du XIXe siècle, est aujourd’hui une adresse conseillée en ville. Outre les chambres de haut standing, on passera également par la table, où le propos régional a toute sa place. A la carte, [ ... ]
Les deux amis se dérobèrent

Frédéric avait déjà posé, au bord du guichet, un porte-cigares rempli. « Prends donc ! Adieu, bon courage ! » Dussardier se jeta sur les deux mains qui s’avançaient. Il les serrait frénétiquement, la voix entrecoupée par des sanglots. « Comment ?... à moi ! &agr [ ... ]
Déjà l'Orient

L'hôtel d'Orient pourrait surprendre avec son minaret décoratif et ses arcs surbaissés, mais, avec son climat, Menton, c'est déjà l'Orient. Marc Boyer, Les villégiatures du XVIe au XXIe siècle: Un panorama du tourisme sédentaire, EMS, 2008 [ ... ]