Skip to content
Diagonales : Les limites des tests automatisés de personnalité
14-09-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Les tests de personnalité en ligne se composent couramment d'affirmations que les participants sont invités à noter de 1 à 4 en fonction de leur degré d'accord. Exemple : La fin justifie les moyens. Etes-vous tout à fait d'accord (1), plutôt d'accord (2), plutôt en désaccord (3), tout à fait en désaccord (4) ? On a longtemps postulé que les personnes qui ne trichent pas répondent plus vite lorsque leurs choix se portaient aux extrêmes (1) et (4) qu'en cas de réponses médianes (2) ou (3). A l'inverse, les tricheurs sont réputés afficher le même temps de réponse quelles que soient leurs réponses.

L'analyse des temps de réponse est aujourd'hui l'une des méthodes utilisées pour débusquer les fraudeurs. Or une équipe de chercheurs de l'université Washington à St Louis (Missouri) vient d'invalider les hypothèses empiriques sur lesquelles se fonde cette technique. Par une série d'expériences, il a été montré que les rythmes de réponse sont en réalité identiques chez les non-tricheurs et les tricheurs. Une des explications avancées est que les tricheurs, loin de calculer à chaque question la réponse qu'on attend d'eux, se créent une personnalité idéale de substitution qu'ils s'approprient au point de pouvoir répondre aussi vite que les non tricheurs.

Conclusion des chercheurs : dans certains processus de recrutement, on écarte pour fraude des candidats honnêtes et l'on tient pour intègres des postulants fraudeurs. Une raison de plus sans doute de ne pas se contenter des tests automatisés de personnalité !

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Un généreux filet de bœuf charolais

En bordure du centre-ville, ce splendide hôtel sur quatre niveaux aux murs blanchis à la chaux, ancienne auberge du XIXe siècle, est aujourd’hui une adresse conseillée en ville. Outre les chambres de haut standing, on passera également par la table, où le propos régional a toute sa place. A la carte, [ ... ]
Les deux amis se dérobèrent

Frédéric avait déjà posé, au bord du guichet, un porte-cigares rempli. « Prends donc ! Adieu, bon courage ! » Dussardier se jeta sur les deux mains qui s’avançaient. Il les serrait frénétiquement, la voix entrecoupée par des sanglots. « Comment ?... à moi ! &agr [ ... ]
Déjà l'Orient

L'hôtel d'Orient pourrait surprendre avec son minaret décoratif et ses arcs surbaissés, mais, avec son climat, Menton, c'est déjà l'Orient. Marc Boyer, Les villégiatures du XVIe au XXIe siècle: Un panorama du tourisme sédentaire, EMS, 2008 [ ... ]