Skip to content
Diagonales : Le retour de la fessée ?
10-10-2008
Facebook!  Partager sur Twitter

Selon une enquête de l'Union des familles en Europe réalisée en 2006/2007, alors que les gifles et les martinets sont en régression, la fessée est plutôt en hausse. Le Conseil de l'Europe milite en faveur de son interdiction. Mais en France les associations familiales sont partagées, et si Nadine Moreno, secrétaire d'Etat chargée de la famille, a signé à titre personnel l'appel à la suppression de la fessée, le gouvernement ne s'est pas prononcé. Peut-être a-t-il ses raisons ?

Il faut dire que les sanctions sont à la mode. A peine en a-t-on demandé contre un banquier négligent qu'on en réclame contre un directeur des Renseignements Généraux trop bavard. Mais quelles sanctions ? L'Ancien Régime ne s'encombrait pas de scrupules : à faute extraordinaire, châtiment exemplaire. Pour avoir perdu Pondichery, c'est à l'échafaud que Louis XV envoie Lally-Tolendal. Notre siècle, heureusement, a changé de méthode. Pas question de punir ce qui n'est pas pénal. Alors, tels des parents excédés, les pouvoirs publics menacent : la prochaine fois, ce sera une bonne fessée ! Excellente raison, sans doute, pour ne pas l'abolir.

 

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

06 07 67 46 00

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Dévoué à ce gastéropode

Mamé Tagau habite rue Montorgueil. Juste en face un gros escargot. Non pas « tout chaud » selon la comptine, mais tout gros et tout doré. C'est l'enseigne d'un restaurant entièrement dévoué à ce gastéropode depuis des décennies. Jacques Hiver, Ze cercle : ou Le Martyre de mademois [ ... ]
A student haunt

Nearby rise the white minaret and green pan-tiled roof of the Mosquée de Paris, built in 1922. Its beautiful Moorish tearoom is a student haunt. The mosque looks over the Jardin des Plantes botanical garden. Time Out, Paris, 2012 & [ ... ]
Une traînée verte intermittente

La place populacière était éclaboussée par les feux d'une enseigne lumineuse dont les lettres roulant du toit couraient en zigzags sur la façade d'un restaurant, faisant un traînée en queue de comète derrière des mots qui éclataient en rouge, en bleu, cerclés et désignés d'un f [ ... ]