Skip to content
Diagonales : Le nom qui porte
15-01-2013
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Des enseignants ont testé l'efficacité d'une annonce de cours particuliers de mathématiques en fonction du nom du professeur : M. Py s'est trouvé plus sollicité, rapporte-t-on, que ses collègues aux patronymes moins scientifiques.

Plutôt que de masquer les noms dans les CV anonymes, ne pourrait-on pas autoriser les candidats à choisir le patronyme de leur choix ?

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES

Diagonales

Du bon usage de l'imparfait du subjonctif

Saisi d'un doute quant au bon usage de l'imparfait du subjonctif, un internaute a pris la précaution d'interroger l'Académie française. Voici la réponse que lui a faite le service du Dictionnaire : Monsieur, Il est vrai que cet emploi du subjonctif imparfait sert à exprimer ce que l'on appelle l'éventualit&eac [ ... ]