Skip to content
Diagonales : Le fantôme de Pepper
19-04-2017
Facebook!  Partager sur Twitter

 

C'est par abus de langage qu'on qualifie d'hologrammes les reproductions virtuelles de Jean-Luc Mélenchon. Loin des dispositifs que les physiciens désignent ainsi, le candidat de la France insoumise utilise en effet une technique d’illusion d’optique pratiquée depuis le XIXe siècle et qui consiste à projeter une image filmée sur une fine plaque de verre. Cette technique est connue sous le nom de fantôme de Pepper. 

Selon un sondage* Harris Interactive, 54% des Français croient aux fantômes. Mais peut-on croire les sondages ?


* Etude quantitative réalisée en ligne par Harris Interactive auprès d’un échantillon de 1000 répondants âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française. Interrogation selon la méthode des quotas et redressement appliqué sur les critères de sexe, d’âge, de CSP, et de région. Date de terrain : du 27 au 29 septembre 2016.

 

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Tentative de description d'un dîner de têtes à Paris-France

Ceux qui pieusement... Ceux qui copieusement... Ceux qui tricolorent Ceux qui inaugurent Ceux qui croient Ceux qui croient croire Ceux qui croa-croa Ceux qui ont des plumes Ceux qui grignotent Ceux qui andromaquent Ceux qui dreadnoughtent Ceux qui majusculent Ceux qui chantent en mesure Ceux qui brossent à reluire Ceux qui ont du ventre Ceux qui baisse [ ... ]
En partie double

Peut-être viendra-t-il un temps où les écoles, collèges et lycées Jules Ferry seront débaptisés du fait de la politique coloniale du père de l'enseignement obligatoire. En attendant, Jules Ferry incarne la réussite de la politique scolaire de la Troisième République. Dans le discours testamen [ ... ]
Le procès de Poitiers

Gabriel Rousseau, dit Bébert le Tatout , dit la Lame , et son compère Camus ont été reconnus respectivement coupable et complice de l'assassinat de deux retraités auxquels ils ont dérobé leurs économies. Au cours du procès qui s'ensuit, ils adoptent une attitude narquoise qui les rend popul [ ... ]