Skip to content
Diagonales : Le cricket des Français
06-09-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

 

La sortie en juin du film Omar m'a tuer a donné une nouvelle jeunesse à la formule dont il fait son titre. Après le succès du fameux L'open space m'a tuer, un Sarko m'a tuer tente sa chance dans les librairies. Et Tuer le père, le dernier livre d'Amélie Nothomb, s'affiche sur les panneaux publicitaires avec le bandeau : Amélie m'a tuer. C'est à André Rousselet, le fondateur de Canal +, qu'on doit la première mobilisation de la tragique affaire Marchal au service de la communication. Avec son célèbre Edouard m'a tuer, en titre d'un article du Monde de 1994, où il reprochait à Edouard Balladur, Premier ministre, de l'avoir évincé de la chaîne de télévision qu'il avait créée.

On dit que l'orthographe est le cricket des Français, le cricket et l'orthographe ayant en commun d'être incompréhensibles aux étrangers. Cet air que se donne le verbe tuer en témoigne.

 

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Un généreux filet de bœuf charolais

En bordure du centre-ville, ce splendide hôtel sur quatre niveaux aux murs blanchis à la chaux, ancienne auberge du XIXe siècle, est aujourd’hui une adresse conseillée en ville. Outre les chambres de haut standing, on passera également par la table, où le propos régional a toute sa place. A la carte, [ ... ]
Les deux amis se dérobèrent

Frédéric avait déjà posé, au bord du guichet, un porte-cigares rempli. « Prends donc ! Adieu, bon courage ! » Dussardier se jeta sur les deux mains qui s’avançaient. Il les serrait frénétiquement, la voix entrecoupée par des sanglots. « Comment ?... à moi ! &agr [ ... ]
Déjà l'Orient

L'hôtel d'Orient pourrait surprendre avec son minaret décoratif et ses arcs surbaissés, mais, avec son climat, Menton, c'est déjà l'Orient. Marc Boyer, Les villégiatures du XVIe au XXIe siècle: Un panorama du tourisme sédentaire, EMS, 2008 [ ... ]