Skip to content
Diagonales : La roue de l'histoire
10-10-2008
Facebook!  Partager sur Twitter

L'indice de révision des loyers (IRL) vient d'augmenter de 2,95% au troisième trimestre, contre 2,38% trois mois plus tôt. Etonnant quand l'immobilier est réputé en crise ? C'est que depuis 2008, l'IRL est exclusivement indexé sur la hausse des prix à la consommation, alors qu'il intégrait aussi antérieurement le coût de la construction et des travaux d'entretien. Avec le regain d'inflation qu'à connu la France, on se trouve ainsi devant une situation paradoxale : les loyers augmentent alors que l'immobilier baisse.

L'objectif du nouvel indice était évidemment contraire : il s'agissait de limiter l'impact du prix de la pierre sur les coûts locatifs. Mais l'enfer est pavé de bonnes intention et le dispositif fonctionne aujourd'hui à l'inverse de ce qu'on avait prévu. Rien de dramatique encore : si l'inflation se tempère et si le marasme immobilier est évité, l'IRL demeurera à un niveau raisonnable. Mais on peut aussi craindre une autre conjecture où les prix à la consommation s'envoleraient cependant que l'immobilier accélérerait sa chute. Il ne resterait plus alors aux pouvoirs publics qu'à fixer administrativement l'indice de révision des loyers. Après la nationalisation des banques, viendrait l'heure du blocage des prix. En attendant le contrôle des changes et l'encadrement du crédit ?

 

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

06 07 67 46 00

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Un bâtard hautain

BOULEVARD MONTMARTRE, 24 JANVIER, 19 HEURES G. : Café Le Brébant. Ce nom m'a toujours étonné, le participe présent « brébant ». Que serait-ce « bréber » ? Le Brébant ! je l'ai toujours imaginé comme un café un peu trop fier, un peu hautain, un peu bâtard, la figure d' [ ... ]
Moins tristes que moi

Je me levai brusquement, j'essuyai mes yeux; je volai chez la bijoutière. Elle n'était plus au comptoir ! Rosambert n'était plus dans la boutique ! Je parus si fâché de ce contre-temps, qu’une demoiselle de magasin eut pitié de moi : elle me dit que si je voulais entrer au café de la Régence, qu'elle me [ ... ]
Pour toutes sortes de raisons

J'avais connu Jean Rouget avantguerre, à la Rhumerie Martiniquaise. Il s'était découvert, depuis l'armistice, l'étoffe d'un industriel. Replié à Marseille, il avait fondé en coopérative, avec une bande de gars qui aimaient mieux, pour toutes sortes de raisons, voir la croix gammée de loin que de pr&egr [ ... ]