Skip to content
Diagonales : L'étude des sciences économiques prédispose-t-elle à la délinquance ?
17-05-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Anthony M. Yezer, Robert S. Goldfarb et Paul J. Poppen, chercheurs à la George Washington University de Washington D.C., abordent la question en 1996 dans le Journal of Economic Perspectives. Les trois universitaires ont laissé traîner dans des salles de cours d'économie et dans des laboratoires de physique-chimie des enveloppes ouvertes, timbrées avec une adresse et contenant des dollars. Après quelque temps, toutes les enveloppes ont disparu, mais les étudiants en économie se sont révélés plus nombreux que leurs camarades scientifiques à les avoir mises dans la boîte à lettres plutôt que dans leurs portefeuilles. Les chercheurs ont également regardé dans quelle proportion les membres des associations universitaires américaines sous-estimaient leurs revenus au moment de payer leur cotisation annuelle (proportionnelle, aux Etats-Unis, au niveau de ressources financières). Ici encore, les professeurs d'économie se révèlent tricher moins que leurs collègues en sociologie ou en sciences politiques.

Robert H. Frank, Thomas D. Gilovich et Dennis T. Regan, de l'université Cornell, dans l'Etat de New York, ont contesté ces résultats dans une livraison ultérieure du même Journal of Economic Perspectives. Selon eux, la connaissance des sciences économiques aurait plutôt tendance à encourager l'égoïsme et les comportements asociaux.

Selon qu'on suit les uns ou les autres, la condition d'économiste peut ainsi constituer, en cas de crime ou de délit, une circonstance aggravante ou atténuante. Pour valoir et servir ce que de droit.

 

 

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Le cachet de la poste du 2 décembre

Le 1er décembre, ils sont à l'hôtel du Faisan à Chateauroux, et les voilà dans le pays de l'enfance de Fargue, plein du souvenir... de [son] père et des vacances. De Chaillac, Fargue adresse à sa mère un carte postale portant le cachet de la poste du 2 décembre ; à Argenton-sur-Creuse, [ ... ]
Le cadre habituel des réunions de l'Escadrille

Fin septembre il rencontra Paul Nothomb à l'hôtel Florida (aujourd'hui détruit) où Malraux séjournait habituellement lorsqu'il allait à Madrid. Cet hôtel était par ailleurs le cadre habituel des réunions de l'Escadrille. Charles-Louis Foulon, Janine Mossuz-Lavau, Michael [ ... ]
The unimportant Parthalonians with the mouldy Firbolgs and the Tuatha de Danaan googs

So anyhow after that to wind up that long to be chronicled get together day, the anniversary of his first holy communion, after that same barbecue beanfeast was all, over poor old hospitable King Roderick O'Conor, the paramount chief polemarch and last preelectric king of all Ireland, who was anything you say yourself between fiftyfour and fiftyfive year [ ... ]