Skip to content
Diagonales : Je ne suis pas économiste
01-10-2008
Facebook!  Partager sur Twitter

Le 1er octobe 2008 à l'ouverture de la Bourse, l'expression "Je ne suis pas économiste" et sa variante "Je suis pas économiste" apparaissaient environ 6 000 fois sur le web. Au même moment, la formule "Je suis économiste" affichait 3 000 occurrences, dont une grosse moitié relative aux économistes de la construction qui ne sont en réalité rien d'autre que les contrôleurs de gestion des architectes. Des "Je suis économiste", au sens où l'aurait proclamé Keynes, on n'en relève donc pas plus de 1 500.

La statistique paraît cohérente avec l'impression qu'on retire à l'écoute des médias. A la radio comme à la télévision, l'heure est au défilé des experts. On les confronte aux politiques, historiens, sociologues, juristes. Un spécialiste de l'économie pour quatre profanes : on s'y retrouve. Mais, curieusement, ces profanes éprouvent chaque fois le besoin de rappeler qu'ils ne sont pas économistes.

Pourquoi proclamer qu'on n'est pas économiste au risque de se fondre dans la masse ? Abus de chleuasme, ce procédé rhétorique consistant à en rajouter sur soi-même en se dépréciant pour mieux se dédouaner ? Ou mouvement tactique, plutôt, visant à se disculper par avance ? Les deux sans doute car, à l'issue de la crise, les financiers pourraient bien n'être pas les seuls à devoir se justifier. Certains économistes risquent d'être appelés, eux aussi, à s'expliquer.

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

06 07 67 46 00

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Dévoué à ce gastéropode

Mamé Tagau habite rue Montorgueil. Juste en face un gros escargot. Non pas « tout chaud » selon la comptine, mais tout gros et tout doré. C'est l'enseigne d'un restaurant entièrement dévoué à ce gastéropode depuis des décennies. Jacques Hiver, Ze cercle : ou Le Martyre de mademois [ ... ]
A student haunt

Nearby rise the white minaret and green pan-tiled roof of the Mosquée de Paris, built in 1922. Its beautiful Moorish tearoom is a student haunt. The mosque looks over the Jardin des Plantes botanical garden. Time Out, Paris, 2012 & [ ... ]
Une traînée verte intermittente

La place populacière était éclaboussée par les feux d'une enseigne lumineuse dont les lettres roulant du toit couraient en zigzags sur la façade d'un restaurant, faisant un traînée en queue de comète derrière des mots qui éclataient en rouge, en bleu, cerclés et désignés d'un f [ ... ]