Skip to content
Diagonales : Et surtout la santé !
01-01-2012
Facebook!  Partager sur Twitter

 

"Cher Ami, tu as raison de dire que le jour de l’an est bête". Ainsi commence la lettre de Flaubert, âgé de neuf ans à peine, le 31 décembre 1830, à son camarade Ernest Chevalier. Le difficile exercice des voeux auquel doit se livrer le 1er janvier la classe politique lui donne parfois raison.

Adulte, l'auteur du Dictionnaire des idées reçues ajoutera que tous les jours de l'année sont bêtes. Souhaitons que, cette fois, il se trompe.

Merci pour votre fidélité et bonne année 2012 !

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Edito

L'Allemagne payera

Agent général de payement des réparations de 1924 à 1930, Seymour Parker Gilbert (1892-1938) est un haut fonctionnaire et banquier américain. C'est lui qui pilote les réparations allemandes au cours de la période qui sépare les plans Dawes (1924) et Young (1929). A l'instar des président(e [ ... ]
Les Américains à Paris

De 1917 à 1927, la France vit à l'heure américaine. Pendant une décennie, c'est à Paris qu'auteurs, artistes et collectionneurs d'outre-Atlantique viennent chercher l'inspiration et les bonnes affaires. L'exubérance de Wall Street aidant, les Américains sont rois dans la capitale française. Tous les corps de mét [ ... ]
La grande révolte syrienne

En 1925, la France affronte une insurrection en Syrie. Plusieurs clans s'opposent à la puissance mandataire. Affaiblis par leurs divisions, les insurgés seront défaits en 1927, après des combats meurtriers des deux côtés. Une administration civile prend le relais du gouvernement militaire. Des réformes politiques et des invest [ ... ]