Skip to content
Diagonales : Entre guillemets
08-07-2017
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Baudelaire, grand amateur de ponctuation, haïssait les guillemets. On n'en trouve que quelques paires dans Les fleurs du mal. Et encore parce que Poulet-Malassis, son éditeur, a insisté. Le 18 mars 1857, le poète écrit à l'éditeur : "Rectifiez toutes les fautes marquées sur l’épreuve (feuille imprimée), renvoyée par moi (sauf poëte et vos guillemets si vous y tenez)." Rimbaud n'avait rien contre les guillemets, mais il avait l'habitude d'oublier de les fermer. Colette, coquine, utilisait dans un même texte des guillemets droits à l'anglaise et d'autres classiques à la française. Quant à Proust, il refusait les règles, ou plutôt inventait les siennes, abusant des guillemets ici, et les oubliant là.

On appelle autonymie la figure de style consistant à placer une formule entre guillemets. L'autonymie révèle-t-elle le caractère ?

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Certaines promenades imaginaires

Cet ermitage a été souvent décrit depuis Jean-Jacques, et pourtant je tenais à me le décrire à moi-même ; car je voulais emporter des moindres détails un de ces souvenirs précis et complets qui nous permettent de posséder certaines localités comme nous possédons notre propre [ ... ]
Méditez sur ce sommet

Ajoutez à l’ensemble de ce paysage de merveilles l’éternelle présence du mont Blanc, l’une des trois plus hautes montagnes du globe, et ce caractère de grandeur que toute grande chose imprime à ce qui l’environne ; méditez sur ce sommet, qui est bien véritablement, pour me servir de l [ ... ]
Il n’y a plus que des peulvens

Tu ne peux te figurer comme les monuments celtiques sont étranges et sinistres. À Karnac, j’ai eu presque un moment de désespoir ; figure-toi que ces prodigieuses pierres de Karnac, dont tu m’as si souvent entendu parler, ont presque toutes été jetées bas par les imbéciles paysans, qui en font [ ... ]