Skip to content
Diagonales : Du marketing sous la Coupole
29-03-2009
Facebook!  Partager sur Twitter

L'élection de François Weyergans à l'Académie française est une surprise. L'écrivain n'était pas donné gagnant. Entré tardivement dans la compétition, il a mené une campagne d'un style inédit. Au lieu de s'obliger aux visites traditionnelles, il a écrit, de sa main, des lettres très personnelles à chacun des immortels. Puis il a fait relier ses textes avant de les faire porter à leurs destinataires. Chacune des lettres lui a demandé près de huit heures de travail. Il lui aura fallu vingt jours pour mener à l'exercice. Mais à l'arrivée, il se retrouve en tête, contre toute attente.

Voilà une belle leçon d'action commerciale. On pense habituellement qu'il est inutile de répondre à un appel d'offres si l'on ne s'est pas positionné en amont dans le processus de décision. C'est souvent vrai. Mais il demeure possible de prendre le train en marche, quand on a de bon arguments à faire valoir. Ce qui importe alors, c'est de ne pas hésiter à marquer sa différence. Comme vient de le démontrer admirablement François Weyergans.

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Un généreux filet de bœuf charolais

En bordure du centre-ville, ce splendide hôtel sur quatre niveaux aux murs blanchis à la chaux, ancienne auberge du XIXe siècle, est aujourd’hui une adresse conseillée en ville. Outre les chambres de haut standing, on passera également par la table, où le propos régional a toute sa place. A la carte, [ ... ]
Les deux amis se dérobèrent

Frédéric avait déjà posé, au bord du guichet, un porte-cigares rempli. « Prends donc ! Adieu, bon courage ! » Dussardier se jeta sur les deux mains qui s’avançaient. Il les serrait frénétiquement, la voix entrecoupée par des sanglots. « Comment ?... à moi ! &agr [ ... ]
Déjà l'Orient

L'hôtel d'Orient pourrait surprendre avec son minaret décoratif et ses arcs surbaissés, mais, avec son climat, Menton, c'est déjà l'Orient. Marc Boyer, Les villégiatures du XVIe au XXIe siècle: Un panorama du tourisme sédentaire, EMS, 2008 [ ... ]