Skip to content
Diagonales : Curriculum
25-02-2009
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Il paraît que les CV de chasseurs de têtes circulent par centaines dans la Silicon Valley. Rien d’étonnant, vu la situation de la high-tech, à ce que les cabinets de recrutement soient à leur tour atteints par la crise. Ce qui l’est plus, c’est l’importance que consacrent à l’événement les journaux américains. Pourquoi un tel intérêt ?

Sans doute le niveau d’activité des chasseurs de têtes est-il une sorte d’indicateur avancé de l’état de l’économie. Sans chasseurs de têtes, pas de recrutement. Et sans recrutement, pas de croissance. Voilà qui peut certes justifier un article. Mais peut-être la motivation première des journalistes est-elle tout autant dans leur inconscient. Un chasseur de têtes faisant circuler son CV, c’est un peu l’arroseur arrosé. Il y a là comme un juste retour des choses que, sans l'avouer, la presse n'est pas mécontente de souligner.

 

 

 

AGORA.jpgRéagissez sur l'Agora d'oomark, un espace de prolongement des problématiques soulevées par Références (par oomark). Merci d'adresser vos commentaires à Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir . Un bon à tirer vous sera présenté avant mise en ligne.

 

     

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Un généreux filet de bœuf charolais

En bordure du centre-ville, ce splendide hôtel sur quatre niveaux aux murs blanchis à la chaux, ancienne auberge du XIXe siècle, est aujourd’hui une adresse conseillée en ville. Outre les chambres de haut standing, on passera également par la table, où le propos régional a toute sa place. A la carte, [ ... ]
Les deux amis se dérobèrent

Frédéric avait déjà posé, au bord du guichet, un porte-cigares rempli. « Prends donc ! Adieu, bon courage ! » Dussardier se jeta sur les deux mains qui s’avançaient. Il les serrait frénétiquement, la voix entrecoupée par des sanglots. « Comment ?... à moi ! &agr [ ... ]
Déjà l'Orient

L'hôtel d'Orient pourrait surprendre avec son minaret décoratif et ses arcs surbaissés, mais, avec son climat, Menton, c'est déjà l'Orient. Marc Boyer, Les villégiatures du XVIe au XXIe siècle: Un panorama du tourisme sédentaire, EMS, 2008 [ ... ]