Skip to content
Diagonales : Comment apprécier les appels intrusifs
28-04-2017
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Faire payer les appels entrants est un procédé bien connu des hot-lines. A cet effet, les opérateurs téléphoniques proposent à leurs clients des numéros surtaxés, dont une partie du revenu leur est reversée. Certains sont facilement identifiables par leurs préfixes, mais pas tous, du moins outre-Manche. Un Anglais a eu l'idée de s'abonner personnellement à un tel service : l'appeler coûte au minimum 10 pence, dont 7 lui reviennent. Et il a entrepris de faire figurer son numéro dans le plus grand nombre possible de bases de données marketing en espérant crouler sous les appels. Résultat : au lieu de s'irriter quand on lui propose de changer ses fenêtres ou de prévoir ses obsèques, il se réjouit de voir sa tirelire se remplir.

L'économie de marché a réponse à tout.
 

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

  

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Groupes 7 et 8

Les gens de maison (70) se distinguent des femmes de ménage (71) par le fait qu'ils n'ont qu'un seul employeur et qu'ils sont logés par cet employeur. Les femmes de ménages d'entreprise et d'administration sont classées comme manœuvres (68). Les « autres personnels de service » (72) comprennent par exemple les chauff [ ... ]
Conséquence de la transition démographique

Phénomène mondial, le vieillissement des populations touche aussi bien des pays développés comme le Japon que des pays émergents comme la Chine. En Europe, il a d’abord concerné les pays du Nord avant de s’étendre à ceux du Sud. Cette augmentation de la part de personnes âgées dans [ ... ]
Deux blessures sans gravité

Dans un jardin ombragé par des arbustes bienveillants, enveloppé d’une douceur printanière, chemise blanche, col ouvert, manches retroussées, deux hommes, épée à la main, se jugent, se jaugent, puis, sur un signe de l’arbitre, croisent le fer. Quatre minutes plus tard, le combat cesse un des deux duellistes ayant &e [ ... ]