Skip to content
Diagonales : Boire ou travailler, il faut choisir
13-09-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

Pourquoi les fêtes de bureau dérapent-elle souvent, alors que les pots entre collègues à l'annexe se terminent généralement bien ? Des chercheurs de l'université de Birmingham ont mesuré la résistance à l'alcool d'un groupe de volontaires, d'une part dans leur environnement professionnel, où ils n'en consomment habituellement pas, d'autre part dans les bars où ils ont coutume de prendre un verre. L'expérience montre que les inhibitions tombent notablement plus vite au bureau qu'au bistrot. Tout se passe comme si l'on se contrôlait moins bien dans les environnements où l'on a l'habitude de travailler et non de boire.

Il est d'usage d'organiser les réunions budgétaires au bureau et les séances de créativité hors les murs. Voilà qui pourrait suggérer de faire l'inverse.

 

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES