Skip to content
Diagonales : Achille et la tortue
09-03-2009
Facebook!  Partager sur Twitter

"Nous nous approchons du moment où il y aura une reprise", a déclaré hier Jean-Claude Trichet, à l'issue de la réunion bimestrielle du G-10. Le président de la Banque centrale européenne a-t-il raison ? On peut, pour apporter une réponse, procéder par apagogie, cette forme de raisonnement consistant à démontrer la vérité d'une proposition en prouvant l'absurdité de la proposition contraire. Dans quelles circonstances pourrions-nous en effet nous éloigner du moment où il y aura une reprise ? On ne voit que deux situations possibles. La première consisterait à remonter le temps. Hypothèse peu probable : malgré sa récente souplesse, la BCE ne semble pas encore régie par la théorie de la relativité. Le second cas de figure s'apparenterait au paradoxe de Zénon. Chaque fois qu'on s'approcherait de l'heure de la reprise, celle-ci reculerait encore, de sorte qu'on ne l'atteindrait jamais. Ce paradoxe du mouvement a été maintes fois réfuté. On peut donc l'écarter à son tour.

Ainsi, puisque l'inverse serait absurde, M. Trichet paraît fondé, au regard de la logique, à affirmer que nous nous approchons du moment où il y aura une reprise. Reste à savoir s'il l'est tout autant sous l'angle économique.

 

 

jjsjpeg

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Le cachet de la poste du 2 décembre

Le 1er décembre, ils sont à l'hôtel du Faisan à Chateauroux, et les voilà dans le pays de l'enfance de Fargue, plein du souvenir... de [son] père et des vacances. De Chaillac, Fargue adresse à sa mère un carte postale portant le cachet de la poste du 2 décembre ; à Argenton-sur-Creuse, [ ... ]
Le cadre habituel des réunions de l'Escadrille

Fin septembre il rencontra Paul Nothomb à l'hôtel Florida (aujourd'hui détruit) où Malraux séjournait habituellement lorsqu'il allait à Madrid. Cet hôtel était par ailleurs le cadre habituel des réunions de l'Escadrille. Charles-Louis Foulon, Janine Mossuz-Lavau, Michael [ ... ]
The unimportant Parthalonians with the mouldy Firbolgs and the Tuatha de Danaan googs

So anyhow after that to wind up that long to be chronicled get together day, the anniversary of his first holy communion, after that same barbecue beanfeast was all, over poor old hospitable King Roderick O'Conor, the paramount chief polemarch and last preelectric king of all Ireland, who was anything you say yourself between fiftyfour and fiftyfive year [ ... ]