Skip to content
Deux destins
12-03-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

 
Maud Loty (1894-1976) commence une carrière de modèle et d'actrice à l'âge de 16 ans. Pendant une vingtaine d'années, elle est l'une des personnalités les plus en vue de la scène parisienne. Epuisée par sa vie excentrique et l'alcool, elle se retire dans un couvent en 1932. De retour à Paris, elle ne trouve plus de rôle et commence dès l'avant-guerre une fin de vie misérable.
 
L'actrice Hedy Lamarr (1914-2000) est aussi célèbre que Dietrich et Garbo entre les deux guerres. Dans les années 1950, sa carrière décline. Remarquée dès 1933 pour être apparue nue dans Extase, un film tchèque, elle mène une vie amoureuse intense : six mariages et autant de divorces. On lui prête une vingtaine d'amants célèbres. Energique, rebondissant après chaque coup du sort, Hedy Lamarr ne supporte cependant pas de vieillir. Elle termine sa vie défigurée par la chirurgie esthétique et ruinée, ne parvenant pas à se faire payer ses droits sur l'invention d'un système de téléguidage de torpilles à laquelle elle a, curieusement, contribué. Contrairement à Maud Loty, certains de ses amis font le nécessaire pour qu'elle ne sombre pas dans la misère.
 


                        
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Certaines promenades imaginaires

Cet ermitage a été souvent décrit depuis Jean-Jacques, et pourtant je tenais à me le décrire à moi-même ; car je voulais emporter des moindres détails un de ces souvenirs précis et complets qui nous permettent de posséder certaines localités comme nous possédons notre propre [ ... ]
Méditez sur ce sommet

Ajoutez à l’ensemble de ce paysage de merveilles l’éternelle présence du mont Blanc, l’une des trois plus hautes montagnes du globe, et ce caractère de grandeur que toute grande chose imprime à ce qui l’environne ; méditez sur ce sommet, qui est bien véritablement, pour me servir de l [ ... ]
Il n’y a plus que des peulvens

Tu ne peux te figurer comme les monuments celtiques sont étranges et sinistres. À Karnac, j’ai eu presque un moment de désespoir ; figure-toi que ces prodigieuses pierres de Karnac, dont tu m’as si souvent entendu parler, ont presque toutes été jetées bas par les imbéciles paysans, qui en font [ ... ]