Skip to content
Un destin bordelais ?
17-06-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
En 1930, sous l'impulsion de son maire Adrien Marquet, la ville de Bordeaux s'engage, à l'instar de celle de Lyon à l'initiative d'Edouard Herriot, dans un ambitieux programme de modernisation. De nombreux équipements publics et bâtiments privés de style Art Déco sont construits, qui donnent à la préfecture de la Gironde une réputation d'avant-gardisme en matière d'urbanisme. 

Brièvement ministre du Travail en 1934 puis dans les premiers mois du gouvernement de Vichy, Adrien Marquet se compromet dans la collaboration. A la Libération, il est traduit devant la Haute Cour de Justice. Malgré son acquittement en 1948, son image politique est ternie. Lui reste celle de grand réformateur urbain. Serait-ce le destin des maires de Bordeaux ? 

jjsjpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

   
  
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Un divorce international de haut vol

Héritière d'un magnat américain des chemins de fer, Anna Gould (1875-1961) n'est pas réputée pour sa beauté. Mais elle dispose d'une fortune considérable. On dit d'elle qu'elle est surtout belle de dot . Le 4 mars 1895, elle épouse à New York le comte Boniface (Boni) de Castellane. Le couple s [ ... ]
1818

Pour qui s’intéresse à l’histoire et à la société du XIXe siècle, César Birotteau est un précieux document. En cette « scène de la vie parisienne », le lecteur curieux du tableau offert en 1818 par la capitale peut être comblé. Il y découvre l’image attacha [ ... ]
Solitaire insularité

En 1921, sans se concerter avec ses alliés, l'Angleterre fait cavalier seul dans l'affaire de la division de la Haute-Silésie entre l'Allemagne et la toute jeune Pologne. Elle fait plus ou moins la même chose du côté du Bosphore dans le conflit gréco-turc. On la retrouve seule à l'heure du Brexit. Entre-temps, [ ... ]