Skip to content
D'un 4 septembre à l'autre
03-09-2018
Facebook!  Partager sur Twitter


 
En 1970, la Cinquième République n'aimait pas la Troisième. Bien que le général de Gaulle ait choisi la date du 4 septembre 1958 et la place de la République à Paris pour présenter le projet de constitution de la Vème, c'est à reculons que son successeur à l'Elysée célèbre le 4 septembre 1970 le centenaire de la proclamation de la IIIe. Deux ans après les "événements" de mai 68, le gouvernement n'est guère porté à évoquer la journée révolutionnaire fondatrice de 1870. La commémoration se limite à un bref cérémonial à l'Hôtel de Ville en présence de Georges Pompidou. Comme la plupart des journaux, Le Figaro en parle à peine.

 
Le 22 septembre 1892, c'est en grande pompe que la Troisième République avait fêté la naissance de la Première.



jjsjpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

           
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Avec ses rituels et ses habitudes

Beaucoup de gens regardent la rue des Martyrs et ils voient simplement une rue. Moi, je vois des histoires... Pour moi, c'est vraiment la dernière vraie rue de Paris, une célébration de la ville dans toute sa diversité sur un peu moins d'un kilomètre, 885 mètres pour être précis, avec ses rituels et se [ ... ]
Au cœur même de la Pyramide du Louvre

Après les transports en commun, les musées. Vendredi matin 17 janvier, le musée du Louvre a été contraint à la fermeture à la suite d’un blocage lancé par l’intersyndicale pour protester contre la réforme des retraites. Les manifestants empêchent l’accès aux entré [ ... ]
Les quiches ou le pâté en croûte

Il nous arrive de servir des restes, au quotidien, à tout le monde , a indiqué l'homme qui élabore les repas pour Emmanuel Macron. Il y a tout un tas de plats, qui sont parfois un petit peu oubliés, dans la cuisine française, comme les petits farcis, le parmentier, les lasagnes, les quiches ou le pât&eacu [ ... ]