Skip to content
Compagnie du Nord
17-11-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
Le chemin de fer Paris-Bruxelles est inauguré en 1846. La Compagnie du Nord exploite alors, via Valenciennes et Mons, deux trains par jour. Celui du matin relie les deux capitales en 12 heures et demie, celui de nuit en 14 heures.  En diligence, il fallait auparavant près de trois fois plus de temps. Dès 1850, les performances du chemin de fer progressent : Delacroix met neuf heures à peine de Paris à Bruxelles. Lorsque Victor Hugo prend le chemin de l'exil au lendemain du 2 décembre 1851, le train de nuit l'amène à Bruxelles en une dizaine d'heures. Aujourd'hui, les Thalys les plus rapides mettent moins d'une heure et demie.
                                      
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Sycophantes

À Athènes, la justice était principalement rendue par un jury populaire – l’Héliée –, constitué de quelque 6 000 citoyens tirés au sort. Ce tribunal ne comportait pas de ministère public. La mise en accusation revenait aux citoyens eux-mêmes, qui intervenaient soit à titre priv&eac [ ... ]
Muséographie

C’est plus fort que moi : quand je vois une coquille sur une page, je l’entoure au crayon. « Habent sua fata libelli », les livres ont leur propre destin : on ne sait jamais dans quelles mains peut se retrouver un bouquin. Cette petite mention manuscrite est une sorte de message secret à l’usage des lecteurs qui m [ ... ]
Ma première fois

J’ai un souvenir précis de ma première fois. C’était avec une secrétaire, dans un couloir. Là où je travaillais alors, je cumulais les fonctions de directeur général et d’expert en orthographe. Double casquette assez courante dans le monde professionnel. Un ethnologue qu [ ... ]