Skip to content
Compagnie du Nord
17-11-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
Le chemin de fer Paris-Bruxelles est inauguré en 1846. La Compagnie du Nord exploite alors, via Valenciennes et Mons, deux trains par jour. Celui du matin relie les deux capitales en 12 heures et demie, celui de nuit en 14 heures.  En diligence, il fallait auparavant près de trois fois plus de temps. Dès 1850, les performances du chemin de fer progressent : Delacroix met neuf heures à peine de Paris à Bruxelles. Lorsque Victor Hugo prend le chemin de l'exil au lendemain du 2 décembre 1851, le train de nuit l'amène à Bruxelles en une dizaine d'heures. Aujourd'hui, les Thalys les plus rapides mettent moins d'une heure et demie.
                                      
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Félix Gaillard (1919-1970)

Félix Gaillard a de la suite dans les idées. Dix ans après sa déclaration de 1948 sur la réduction des dépenses de l'Etat, alors qu'il est ministre des finances et des affaires économiques dans le cabinet Bourgès-Maunoury (13 juin - 6 novembre 1957), il prend sans délai les mesures énergique [ ... ]
Hunting Act

Contrairement à l'une des ses promesses de campagne, la Première ministre ne soumettra pas au Parlement le vote d'une révision de l'interdiction de la chasse à courre au renard. La Première ministre britannique Theresa May a annoncé dimanche qu'elle abandonnait l'idée de soumettre au vote du Parlement une ré [ ... ]
Vu de Londres

Quelques semaines avant la chute de Charles X, le périodique anglais Monthly Review se félicite du dynamisme des industriels et commerçants français et prédit que l'évolution de la société civile ne manquera pas d'avoir une influence sur le pouvoir politique. Bien vu ! un mois plus tard, c'est la Révolution de 1 [ ... ]